Qu'est-ce qu'une escarre ?

Une escarre est une plaie survenant lorsqu'une saillie osseuse écrase trop longtemps la chair sur une surface de contact (lit, fauteuil…). Les escarres évoluent, parfois en quelques heures à peine, de la simple rougeur sensible à des ulcères ouverts, favorisés par l'humidité (urine, transpiration) et certaines carences alimentaires (anémie). La peau manque d'oxygène, les tissus se nécrosent. Les zones les plus touchées sont : les talons, les fesses, les hanches, les coudes, les chevilles ou la colonne vertébrale.
Les personnes âgées, les malades alités ou les personnes en fauteuil roulant en sont souvent victimes.

La prévention des escarres passe obligatoirement par une évaluation précoce des personnes susceptibles de développer une plaie.


Formation d'une escarre et degrés de sévérité (d'après le "National Pressure Ulcer Advisory Panel" 1989)

Stade 1 : érythème cutané bien circonscrit ne disparaissant pas à la levée de la pression; peau intègre.
Stade 2 : perte de substance impliquant l'épiderme et en partie le derme, se présentant comme une bulle, une abrasion ou une ulcération superficielle.
Stade 3 : lésion intéressant toutes les couches de la peau (épiderme, derme et tissu sous-cutané) allant éventuellement jusqu'à l'aponévrose sans endommager cette dernière.
Stade 4 : perte cutanée sur toute son épaisseur, avec nécrose étendue et lésions dépassant le fascia, pouvant impliquer os, articulation, muscles et/ou tendons

Répartition des escarres

40 % des escarres siègent au sacrum et 40% aux talons. Les autres localisations les plus fréquentes sont les ischions et le trochanter, ainsi que l'occiput en pédiatrie.


Les supports de prévention des escarres

Le support est le matelas (patient couché) ou le coussin (patient assis) sur lequel repose le patient. Dans le cadre de la prévention comme du traitement de l'escarre, on est amené à utiliser des supports spéciaux : les supports de soulagement de pression. Leurs propriétés leur permettent de revendiquer une meilleure distribution des pressions, visant à éviter qu'une forte pression s'exerce de façon prolongée en un point du corps.


Un support adapté pour soulager les pressions

Les supports statiques augmentent passivement la surface de contact entre le support et le corps.
La matière de ces supports se déforme au contact du patient. Cette déformation permet de répartir le poids du patient sur une plus grande surface, et donc de diminuer la pression en chaque point sans écrasement des tissus et surpression aux zones critiques. 
Les supports dynamiques font varier continûment la pression en chaque point du corps, tout en gérant de façon plus ou moins fine les surpressions et la surface de contact patient-support.
Dans les deux cas, l'apport d'un tel support par rapport à un matelas ordinaire est très important et, au delà du traitement de l'escarre constitué, devrait en rendre l'usage très courant dans la prévention de l'escarre.
Escarius répond aux besoins de prévention par une gamme étendue de supports